Texte P.E projet NDLM île de la Réunion 2012

A la rencontre de plusieurs cultures, Dias de los muertos (la fête des morts) n’est pas seulement un temps où l’on honore les disparus, où l’on se souvient. C’est aussi le temps de la célébration de la vie, de l’échange et du partage. Loin des clichés commerciaux portés par Halloween, dans le respect des traditions religieuses et culturelles, nous travaillons à faire de ce temps, un espace de culture et de rencontres artistiques autour de gestes d’art. Des dizaines, des centaines de plasticiens, des photographes d’illustrateurs se retrouvent autour de ce thème pour exposer et faire dialoguer leur travail. A travers de multiples lieux, galeries, espaces culturels mais aussi restaurants, et boutiques, les productions artistiques envahissent les murs et s’accompagnent des temps festifs, concerts, repas, vernissages… Créée, il y a maintenant trois ans à Montreuil en métropole, cette initiative associe chaque année pendant tout le mois de novembre des centaines artistes et des dizaines de lieux différents. La ville est envahie par cette célébration artistique populaire. La proximité des espaces favorise la rencontre avec de nouveaux publics.

Nous proposons de lancer cette initiative à la Réunion en s’appuyant sur l’énorme potentiels de talents artistiques et sur l’énergie des acteurs culturels et des responsables politiques. Pour commencer, nous avons besoin d’un premier territoire, un quartier, une ville, une agglomération voire l’ile entière, afin de mettre en place une dynamique qui au final aboutira à la création d’un événement culturel.

Publicités